pluésie

POÈMES LGBTQI+

À Alua

J’avais quinze ans à Alua

Cachée sous mon large Targui

– de nuit, filant petite gouape

 

Sur le tranchant de l’ennui.

J’avais quinze ans à Alua

La soif de chair et de vie

 

(suite…)

Ombre allongée très

mon cœur percé par toi

récolte des eaux

ton nombril

vasque liquide

sentir ce qui suinte

quelque chose du relief karstique

entre érosion et plissure

 

c’est électrique

dresser ma pensée

vers toi

la forger

puis

faire retenue

 

(suite…)

error: Content is protected !!