pluésie

POÈMES LGBTQI+

Rêve érotique

À mi-chemin vers mon réveil

sur un sentier, je croise un nain

pars à la rencontre d’un poète

maudit qui vagabonde, se la pète

me prend la tête, bénit Rimbaud

 

Pour vivre, dit-il, toucher du doigt le beau

il faut se cacher des chevaliers, des doutes

dans les buissons, au bord des routes

et laisser libre court à ses désirs

(suite…)

Point de fuite

il est parti

en déchirant leurs étreintes

en cassant les infimes

réseaux aériens

de leurs liens

plus de baisers

plus jamais

non ni même de frissons

mais son visage

est à jamais

sous ses cils

gravé

 

ce dernier soir

leurs âmes qui s’unissent

puis ses yeux qui se dérobent

il a brisé

et les larmes elles-mêmes

et leurs amours éphémères

mais scellés sans détour

en sa mémoire

il y a le mystère

de ses lèvres incarnat

la magie

de ses cheveux d’or

incarné

 

il est si loin

de ce point de fuite

à présent

il s’est isolé

au centre de la terre

citadine

 

(suite…)

Dernière pluie

On s’arrête pour pisser

et là :

Curieux désir de descente en forêt.

 

Nous y croiserons les chasseurs

avinés et aux yeux en pleurs.

 

Ils font semblant de n’aimer que leurs femmes

et pourtant nous avons vu

leurs branches s’offrir

au premier passant qui s’arrête.

 

(suite…)

error: Content is protected !!