pluésie

POÈMES LGBTQI+

À Alua

J’avais quinze ans à Alua

Cachée sous mon large Targui

– de nuit, filant petite gouape

 

Sur le tranchant de l’ennui.

J’avais quinze ans à Alua

La soif de chair et de vie

 

(suite…)

Cœur libre

Cœur libre

âme attachée à un ouragan

Je ne suis qu’un tissu de larmes

étiré déchiré puis recousu

Ma forme c’est l’audace de mes sentiments

Le rébus dévoré consumé de nuages menaçants et magnifiques

Esprit attaché aux tâtonnements des amours-scrupules

(suite…)

Dernière pluie

On s’arrête pour pisser

et là :

Curieux désir de descente en forêt.

 

Nous y croiserons les chasseurs

avinés et aux yeux en pleurs.

 

Ils font semblant de n’aimer que leurs femmes

et pourtant nous avons vu

leurs branches s’offrir

au premier passant qui s’arrête.

 

(suite…)

Plaid

Slip chaussette plaid

À ma table à écrire à la fenêtre

Pilou-pilou rose doudou et chauffage économe

La nuit en ville rend un ciel orangeâtre

Je triture une mèche

 

Pourquoi il faut la rage, dis

Pourquoi il faut la rage ?

 

(suite…)

Vierge de fer

Mon corps est une vierge de fer.

Il emprisonne mon esprit.

Ankylose mes os.

Alourdit mes mouvements.

Ses crocs acérés me perçant de toute part.

Mon esprit s’enlisant de plus en plus dans les sables mouvants de l’adynamie.

Jusqu’à s’y figer, à jamais.

(suite…)

error: Content is protected !!